Étude : Comment retenir les travailleurs expérimentés sur le marché du travail?

La pénurie de main-d’œuvre et le départ à la retraite des travailleurs, alors que le Québec voit s’avancer vieillissement de la population sont deux phénomènes très liés. La FCCQ a mandaté la firme EY pour dresser le portrait de la situation et proposer des pistes de solutions et meilleures pratiques pour y remédier.

Les journées économiques ont été l’occasion, pour la FCCQ de dévoiler son étude sur les travailleurs expérimentés, dont le nombre important constitue une mine de savoirs et de compétences pour les entreprises.

L’étude menée par la firme EY présente un portrait de la situation, des exemples des meilleures pratiques mises de l’avant à l’étranger et au Québec pour favoriser la rétention de ces travailleurs et propose des solutions collectives pour rendre le marché du travail accueillant et invitant pour cette main-d’œuvre dont nous avons besoin.

Consulter l’étude ici

Anne-Marie Hubert, C.M.,
FCPA, FCA, LL. D

Associée directrice pour le Québec, EY Canada

Associée directrice pour le Québec, Anne-Marie Hubert a la réputation de contribuer à la croissance des gens et des organisations qu’elle touche.

Ciblant les occasions et les résultats, elle sait tirer parti des connaissances, de l’expérience et du talent des personnes-clés au sein de l’équipe de service à la clientèle et au sein de la Société mondiale de façon à favoriser le changement. Elle a aidé ses clients à réexaminer avec succès leurs modèles d’affaires et à établir des fondements plus solides, favorisant la croissance et l’avantage concurrentiel à long terme, tout en gérant le risque de ne pas atteindre les résultats.

Anne-Marie Hubert est reconnue pour son attitude positive et sa capacité à rassembler des gens provenant d’horizons divers autour d’objectifs communs. Depuis plus de 30 ans, elle a pour principal objectif d’attirer et de perfectionner les meilleures gens, tout en les aidant à réaliser leur plein potentiel.

Membre du Conseil consultatif mondial d’EY de 2007 à 2009 et membre du comité de direction d’EY Canada de 2009 à 2015, Anne-Marie Hubert est reconnue pour sa façon de bousculer le statu quo qui permet de favoriser une offre de services de qualité et l’exercice d’une influence positive sur notre économie et nos collectivités. Elle préside le conseil du Forum des politiques publiques et siège au conseil d’administration de Montréal International, de l’Institut québécois d’intelligence artificielle (MILA), de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, de l’Institut des administrateurs de sociétés – Section du Québec et a siégé à la Société des célébrations du 375e anniversaire de Montréal

De 2002 à 2006, elle a dirigé les initiatives sur l’égalité entre les sexes au sein d’EY Canada et a représenté le Canada dans le Groupe de travail d’EY sur l’égalité entre les sexes – Amériques. En décembre 2006, elle a reçu le Prix Rosemarie Meschi en reconnaissance de sa contribution exceptionnelle en faveur de l’avancement des femmes dans les Amériques. En 2009, 2010 et 2011, elle a été reconnue comme l’une des femmes les plus influentes au Canada et, en 2012, a été intronisée au temple de la renommée de WXN. En juin 2012, Anne-Marie Hubert a été sélectionnée comme l’une des trois championnes pour les femmes choisies par Catalyst Canada dans la catégorie Chef d’entreprise. Elle est également membre de l’Ordre du Canada.

Nous remercions les partenaires de l’événement